Manade Kreninger

Lucien Kreninger est une figure, un personnage. Passionné, comme il se décrit. Il l’est de la Camargue bien entendu et de ses traditions. Celles qui forgent un peuple par une culture, par des rencontres solidaires, par une histoire commune qui se partage et qui s’écrit de génération en génération.

 

Ceux qui, comme Lucien, appartiennent à la communauté Gitane et à la nation Gardiane le savent. La passion trouve son origine dans l’accueil, le respect et l’entraide. Ses parents arrivent en Camargue en 1957, à Aigues Mortes où ils poseront roulotte et bagages aux Remparts Est de la ville, devant la porte de la Reine. En 1958 c’est la naissance de son frère ainé. Lucien naitra 8 ans plus tard dans la vieille maison, derrière l’abattoir, devenue la demeure familiale.

 

Les « enfants de Caraques », comme les jeunes de la ville les appelaient alors, ont dû travailler dur et plus que d’autres encore, inscrire au plus profond de leur vie les valeurs du pays qu’ils découvraient. Ils deviennent de grands manadiers reconnus. Aujourd’hui leur histoire familiale se raconte comme les légendes vivantes le sont. La fille de Lucien est une des cavalières les plus audacieuses en monte camarguaise.

 

La Camargue et ses traditions, celles qui se vivent, profondément, Lucien a accepté de la partager avec vous, le temps d’une rencontre, sur ses terres d’adoption. Un moment unique et exclusif, pour vous comme pour lui nous dit-il. Soyez-en assuré.